assemblee nationale
L'Assemblée nationale et la philatélie

accueil


vers poste Ass. Nat. La poste de l'Assemblée nationale


  L'Assemblée nationale apparaît à trois reprises comme sujet principal d'un timbre français...
asna timbre 1971

1971. 59e conférence de l'Union interparlementaire.
 as na tp 1995

1995. Le Palais-Bourbon et détail de
La Liberté guidant le peuple, de Delacroix.
asna tp 1998

1998. Bicentenaire de l'Assemblée.


... Et huit de ses présidents ont eu le même honneur. Le dernier en date, Jacques Chaban-Delmas (1915-2000), a occupé le "perchoir" à trois reprises : 1958-1969, 1978-1981, 1986-1988. Chaban-Delmas



Le 30 janvier 1875, lors de débats réinstituant un Sénat, un député propose un amendement qui est adopté de justesse, par 353 voix contre 352. Son texte est : "Le président de la République est élu, à la pluralité des suffrages, par le Sénat et la Chambre des députés réunis en Assemblée nationale. Il est élu pour sept ans. Il est rééligible". Le texte n'est pas anodin puisqu'il règle l'élection présidentielle pour les quatre-vingt-sept ans à venir, mais surtout parce qu'il institutionnalise une République qui avait été décrétée à Paris le 4 septembre 1870, après la chute de l'Empire, mais qu'aucune constitution n'avait gravée dans le marbre. Un régime que la Chambre, majoritairement, monarchiste, aurait bien voulu balayer d'une nouvelle Restauration. Grâce à l'amendement Wallon, ce n'était plus possible légalement. Au grand dam du président de la République d'alors, le maréchal de Mac-Mahon, royaliste de coeur et grand serviteur de l'Empire jusque dans le désastre militaire... wallon